Accueil

LES ECRITS PROFESSIONNELS DES MAPE : UN DOCUMENT INEDIT POUR LES EDUCATEURS, LES CADRES RELECTEURS, LES SECRETAIRES

Retour
Une charte des écrits professionnels
 
conçue par les professionnels des MAPE
 
Les écrits professionnels sont une des responsabilités majeures que les MAPE doivent assumer parce qu’ils traduisent l’action mise en œuvre auprès des familles, qu’ils participent de décisions essentielles pour elles et parce qu’ils restituent une part du travail éducatif aux partenaires prescripteurs. Ils sont la vitrine de l’établissement en même temps qu’une trace durable dans la vie d’enfants, d’adolescents et d’adultes, jeunes femmes, jeunes hommes. Un document d'une centaine de pages destiné à tous les professionnels concernés par l'écriture, la relecture, la validation, l'édition, abordent cette question dans tous ses aspects : contenu, composition, typographie, législation, etc.

 
Introduction (extraits)
 
(...) Spécificités des écrits du foyer maternel

Il y a au moins deux spécificités des écrits professionnels transmis par les foyers maternels : les mots qui décrivent la jeune femme et la relation qu’elle construit avec son enfant, la façon dont est considéré le père et le regard posé sur l’enfant quand il est bébé et encore petit, tous ces mots pourront être communiqués aux personnes concernées dans un délai proche comme c’est la loi, mais aussi dans plusieurs années quand l’enfant devenu grand en prendra connaissance. Cette lecture différée condamne nos écrits à traverser le temps et pour cela, les auteurs doivent les penser avec la conscience qu’ils sont imprégnés de l’idéologie de notre époque, et qu’il faut s’employer à en relativiser les déterminismes.

La deuxième spécificité est inhérente à la mission de prévention d’un établissement qui accueille des familles dont il aura été estimé que leurs conditions de vie ne permettraient pas une construction harmonieuse du lien mère/enfant sans le soutien que nous apportons, ou pour lesquelles un risque d’altération du lien aura été évalué. L’enjeu est grave, la question d’une séparation est parfois envisagée, et nos écrits circulent dans des instances où ils témoignent et influencent avant d’être archivés dans un dossier personnel. (...)

L’auteur et son pouvoir

Dans le film « La règle du jeu » Jean Renoir fait dire à Octave : « Sur cette terre, il y a une chose effroyable, c\'est que tout le monde a ses raisons. » Si nous écrivons les éléments biographiques d’une personne que nous accueillons, la seule justification est qu’un bénéfice pour chacun des membres de la famille est escompté. Or, nous n’évoluons pas dans des registres où tout apparait distinctement, mais dans des zones grises où les bénéfices ne sont jamais certains. Le pari est systématiquement relancé : rien n’est définitif. Il faut donc s’en tenir à n’écrire que ce qui est nécessaire et le choix des mots est affaire de morale. Le pouvoir d’écrire que nous détenons, ce pouvoir d’auteur - qui détient cette autorité - n’est pas le privilège accordé à des professionnels qualifiés pour qu’ils s’expriment en toute impunité, alors que nous sommes redevables à nos personnages d’un éclairage objectif quels que soient leurs actes. (...)

Un usuel pour les professionnels des MAPE

Aux MAPE, les écrits professionnels constituent chaque année une masse de travail de plusieurs centaines d’heures répartie entre 40 professionnels en charge de l’écriture, la relecture, la correction, la validation, la mise en forme, l’archivage, etc. La réalisation d’une Charte des écrits professionnels répond à une exigence qui doit être sans concession pour énoncer avec exactitude et précautions les faits, les analyses, les doutes et les convictions.

Elle vise à promouvoir la recherche du mot juste, à proscrire la connotation désobligeante, le jugement implicite. Elle invite à l’autocontrôle en cours d’écriture et à une écriture partagée par des relectures successives de plus en plus distanciées, suivies d’autant de corrections et de réécritures que nécessaires, et ce, dans des délais imposés.

Le bon usage de la langue française ne relève pas d’une préoccupation académique. La langue est l’instrument dans lequel les échanges professionnels écrits et oraux se font pour construire une pensée sur le sujet, et par lequel les décisions s’énoncent. Elle est l’institution qui permet aux autres de fonctionner ensemble.La respecter est d’autant plus nécessaire qu’elle n’est pas toujours la langue maternelle des personnes dont on parle, et que pour celles-là, son appropriation est un enjeu d’intégration vital. Le respect de la langue atteste du respect pour la personne et le risque est grand que le mépris pour le lexique, la grammaire et l’orthographe soit ressenti comme du mépris pour la personne. Et on veillera aussi à écrire une langue qui n’exclut personne par sa complexité.

Clés de compréhension

La charte doit favoriser la précision dans le rendu de notre action éducative et dans la compréhension du projet qui la sous-tend. Chaque nouvel écrit s’adresse à un partenaire lecteur qui découvre la situation d’une famille en même temps que notre établissement. A ce nouveau lecteur, il faut fournir les clés de compréhension d’un parcours singulier inscrit dans un environnement institutionnel précis.

Dans cette chaîne de montage que constituent les écritures successives puis l’édition du rapport de situation, les règles typographiques ne sont pas non plus une préoccupation dérisoire. La sobriété et la clarté témoignent de la rigueur du travail de fond. La typographie signifie la cohérence d’un établissement qui intervient dans plusieurs sites, transmet à partir de plusieurs adresses, avec des signataires multiples, et dont il convient de signifier qu’ils participent d’un projet unique. Les règles imposées dans l’utilisation des outils informatiques et du réseau et de l’archivage participent de la confidentialité nécessaire et du respect des droits des personnes accueillies.

Une démarche institutionnelle globale

Les procédures d’écriture organisent aussi le travail de tous, des auteurs, des correcteurs divers, des secrétaires. Le respect des délais est celui  du travail des collègues à qui on évitera d’imposer une urgence qui n’était pas la sienne. Ces règles n’empêchent en rien le rédacteur d’exprimer ce qui doit l’être. Au contraire : la liberté sans entraves clairement explicitées favorise l’irrespect envers les personnes alors que nous ne pouvons pas tout dire et ce que nous devons dire ne peut l’être n’importe comment.(...)

Cette charte s’inscrit dans une démarche globale autour des écrits professionnels des MAPE, qui comprend les procédures d’écriture et de validation, des propositions de formation et l’institutionnalisation de temps de travail transversaux et réguliers pour écrire ensemble, et pendant lesquels ce document sera actualisé, modifié et enrichi. Elle intègre « l’Abécédaire pratique d’écriture professionnelle »  conçu pendant l’atelier d’écriture professionnel proposé pendant trois ans au foyer maternel Le Bief. L’écriture collaborative de la charte (35 professionnels y ont contribué) doit être exemplaire du processus de fabrication des écrits professionnels des MAPE et de la construction collective des outils structurant l’institution.

Annoncée par le projet d’établissement à l’œuvre depuis janvier 2015, elle est un usuel original, guidant le travail des professionnels des MAPE, et qui permettra de surcroît la transmission de leur savoir-faire à leurs nouveaux collègues.

Thierry  SIMON, directeur
 
 
Sommaire
 

 

 

page

 

Introduction

4

 

Projet d’établissement

7

 

Inventaires des écrits professionnels

9

1e partie : Les écrits internes

15

2e partie : Les écrits transmis

19

01

Professionnels concernés

21

02

Ecrire un rapport : raconter une histoire à plusieurs

22

03

Composition du rapport

24

04

Conventions d’écriture

28

05

Clarifier notre action

31

06

Expressions contrôlées

34

07

Les mots pour le dire

37

08

Langage (trop) professionnel

39

09

Style

41

10

Relectures, corrections, validations

42

11

Communiquer l’écrit à la jeune femme

44

12

Règles informatiques, conservation et archivage

46

13

Secrétariat, édition

49

14

Mention du père

51

15

Règles typographiques

53

16

Courrier d’accompagnement

78

17

Temps de travail collectifs dédiés à l’écriture

79

18

Gérer le temps de production des écrits

81

 

Ressources documentaires des MAPE

85

 

Abécédaire pratique d’écriture professionnelle

93

 

Elaboration collective de la charte

101

 

Notes

102