Accueil

Jeunes Athlètes Solidaires

Retour

1.      Le projet global : solidarité, sport et olympisme

Le projet « jeunes athlètes solidaires », porté par Rencontre 93 qui est un établissement de l’AVVEJ, s’appuie sur l’idée que « La solidarité est un sport collectif ». Celui-ci peut participer à la mixité sociale et culturelle, le dépassement de soi, le mieux-être, la socialisation et la découverte de l’Autre…

Dans la perspective des jeux Olympiques de 2024, l’ambition de Jeunes Athlètes Solidaires est de mobiliser plus largement la jeunesse de Seine--‐Saint--‐Denis autour des valeurs de l’olympisme pour promouvoir par le sport, aussi bien la nécessaire solidarité internationale que la citoyenneté locale sur ce territoire en devenir. Ainsi les jeunes pourront “mouiller le maillot” à des fins utiles.

2.      La première action des athlètes : une mobilisation pour les jeunes des rues de Belgrade

A cet effet, l’établissement Rencontre 93 de l’AVVEJ a mobilisé des jeunes de Seine-Saint-Denis accompagnés dans le cadre de son action de Protection de l’Enfance.

Ces Jeunes Athlètes Solidaires ont mené leur 1ère action solidaire en direction des enfants des rues de Belgrade. Après avoir récolté des fonds au 1er trimestre 2018, ils se sont rendus en Serbie pour participer au marathon et promouvoir l’action d’une association de Belgrade qui aide les jeunes des rues, L’association CIM.
 
 
 
 A Belgrade, en Serbie, plus de 2000 enfants des rues survivent dans une extrême pauvreté principalement dans des espaces informels, souvent sans eau courante ni électricité, et dans un grand nombre de cas sans documents d’identité et sans accès à l’école et aux soins élémentaires. Ils sont roms, serbes, kosovars et de plus en plus d’enfants de familles expulsées des pays européens. Les enfants des rues sont exposés aux risques de violences, d\'exploitation sexuelle, de discriminations et de travail forcé.

 Les fonds récoltés permettront ainsi de soutenir l’accompagnement de 300 enfants âgés de 3 à 15 ans pour qu’ils puissent être hébergés, nourris, accéder à la scolarité ou encore à la pratique sportive.

L’initiative de l’AVVEJ est parrainée par Jean Galfione et soutenue par l’Ambassade de France en Serbie.