Accueil

Rencontre avec Sonia ROLLAND

Retour
 
 Sonia ROLLAND à La Passerelle
 
Un peu d’écriture, un peu de courage et beaucoup d’audace, voici les 3 ingrédients pour créer une rencontre avec Sonia ROLLAND : Nous quittons Marolles en Hurepoix avec Monsieur Breton, le directeur. Je suis envahie par un sentiment d’appréhension « et si… et si… et si… ».  La circulation est fluide à cette heure-là. Nous roulons sans difficulté jusqu’à notre lieu de rendez-vous. Le trajet est une bonne médiation pour me détendre. Nous voilà arrivé au lieu de rendez-vous. Me voilà partie pour le vrai. Je marche jusqu’à ce grand portail marron. Louisa, la coordinatrice de Sonia arrive la première. Elle me met rapidement à mon aise et me rassure sur la personnalité de Sonia, « elle met vite à l’aise ». Effectivement, Sonia est avenante et authentique. Nous nous saluerons par une bise. Dès cet instant, toutes mes appréhensions tombent. Elle est telle que je l’avais pensée, simple, accessible et agréable.

Sonia prend place à l’avant du véhicule. Nous voilà, tous les 4, repartis pour LA PASSERELLE. Les conditions de retour ne sont plus les mêmes et la circulation rythme nos échanges. Nous faisons connaissance en toute quiétude. Sonia semble en confiance. Elle s’intéresse beaucoup à notre institution, à notre cœur de métier, à nos jeunes, à leur avenir et au sens de notre projet de causeries. Sonia nous interroge sur les raisons qui nous ont conduits à l’inviter « Pourquoi moi » ? Elle craint d’être une anonyme pour nos adolescents. « Combien seront-ils » ? À cet instant, je comprends que je ne suis pas la seule à appréhender cette rencontre ! Nous passerons le reste du trajet à échanger en toute simplicité.

À notre arrivée, tous les regards se tournent vers Sonia. Je la sens plus tendue. Son sourire se crispe un peu et elle me cherche du regard. Les jeunes prennent place dans le cercle de chaises. Sonia me donne la parole pour la présenter. Elle souhaite que j’explique aux jeunes les raisons de sa présence à cette rencontre. Le nom de Sonia ROLLAND m’est tout naturellement venu. Son parcours de vie est inspirant. Il est chargé d’espoir et de force. Elle a surmonté des épreuves sans jamais renoncer. Sonia est une personnalité attachante. Elue Miss France, elle est ensuite devenue une actrice et une réalisatrice accomplie et en parallèle elle s’est engagée dans une action humanitaire au Rwanda (Maïsha Africa). Elle dégage de la vitalité et de la volonté. Je souhaitais tout simplement partager mon envie de rencontrer Sonia ROLLAND avec nos adolescents. Une rencontre peut parfois être déterminante dans un parcours.

Sonia invite les jeunes à se présenter tour à tour. Elle aura un mot distinct pour chacun d’entre eux. « Nous sommes bien loin de la quinzaine de jeunes évoquée ». Effectivement, 25 adolescents des 4 services éducatifs sont venus la rencontrer. Avant de se présenter, Sonia  demande aux jeunes s’ils la connaissent ou la reconnaissent. Un silence s’installe. Ça en dit long... Je sens Sonia désarçonnée, mais elle rebondit avec facilité et continue de se présenter. Elle évoque son élection de Miss France en 2000. « Oooh c’est mon année de naissance » ! Des rires éclatent et détendent la rencontre. Puis un jeune l’interpelle de nouveau, « vous ne faites pas la publicité Mixa ? », « je me disais bien que je vous avais vu quelque part ». Finalement, le lien s’établit assez facilement entre nos jeunes et Sonia. Elle partagera plusieurs moments de son expérience : ses origines Rwandaises, son départ précipité de ce pays en guerre, la volonté de sortir de son milieu social, la volonté de réussir, les choix déterminants dans sa carrière, l’importance de son entourage (familial et amical), son intervention humanitaire au Rwanda, son métier d’actrice, de réalisatrice...

Pendant l’intervention de Sonia, j’ai pu observer des jeux de regard entre des jeunes et les professionnels. Ses expériences, ses choix, ses doutes, ses interrogations parlaient à chacun d’eux. À un moment, Sonia met en scène les différents choix qui se sont offerts  à elle. Elle demande aux jeunes d’imaginer une ligne, son objectif de vie. À tout moment, elle aurait pu être happée par de mauvaises rencontres à gauche ou à droite de cette ligne, mais son entourage lui a permis de garder le cap sans qu’elle se perde dans la célébrité.  

À l’issue de la rencontre, les jeunes ont rejoint Sonia. Ils l’ont embrassée et elle les a embrassés. Ils se sont épris d’elle comme elle s’est éprise d’eux. Les rires et les sourires réchauffaient la pièce. C’est ça, la magie d’une rencontre ! Elle est inexplicable, renversante et fantastique !

Nadia BOUVIER, Educatrice Spécialisée au foyer Educatif LA PASSERELLE