Accueil

Une délégation de l'association OASIS venue de MARTINIQUE en visite de travail aux MAPE

Retour
Une délégation de l'association OASIS venue
 
de MARTINIQUE en visite aux MAPE
 

 
10 jours en métropole
Lundi 19 novembre, nous avons accueillis aux MAPE une délégation de l’association OASIS (Organisme d’Accueil de Soutien et d’Insertion Sociale), gestionnaire du seul foyer maternel de Martinique, situé à Robert, une ville de 25 000 habitants à trois quart d’heure de Fort-de-France : (de gauche à droite) Mme Guana MARVILLE, directrice du foyer maternel, Mme Eléonore DONZENAC, présidente de l’association OASIS, Mme Aurélie BANCE éducatrice spécialisée et de M. Thierry FITTE-DUVAL, administrateur. Ce foyer maternel créé en 2010 peut accueillir 15 familles dont les mères sont mineures ou jeunes majeures.

OASIS avait contacté les MAPE parce que la lecture des pages consacrées à l’établissement sur le site de l’AVVEJ les avait intéressés pour son expérience dans plusieurs secteurs que cette association souhaite faire évoluer : l’accompagnement des familles en appartement, l’accueil en journée des enfants par des assistantes maternelles et des crèches internes, et l’expérience récente de l’accueil parental.

Ce voyage d’étude de 10 jours en métropole, dont nous avons pu constater qu’il avait été minutieusement préparé, devait permettre à ces administrateurs et professionnelles de confronter leurs options à celles d’autres établissements dont les missions sont comparables, à Nice, Strasbourg, Paris… et Fontenay-aux-Roses, les rencontres sur le terrain alternant avec des journées d’analyse et d’écriture à partir de leurs observations.

C’est volontiers que nous avons répondu à cette sollicitation exceptionnelle, à la fois honorés que les MAPE aient été choisies comme terrain digne d’un tel intérêt, et curieux d’entendre un point de vue différent, d’échanger sur leur conception du foyer maternel et de comparer pratiques et publics, d’autant qu’il arrive aux MAPE d’accueillir des jeunes femmes originaires des Antilles. Véronique BERDIER, secrétaire, s'est chargée de la préparation et la coordination de cette visite.

A l’arrivée de la délégation, Mme DONZENAC nous a offerts quelques chocolats et gâteaux que les jeunes femmes de l’internat de Fontenay-aux-Roses se sont partagés (elles ont préparé le repas du midi), ainsi qu’une bouteille d’une boisson locale bien connue. Pour notre part, nous leur avons remis un dossier conséquent, comportant des documents institutionnels et outils divers conçus en interne et qui sont la propriété intellectuelle de l’établissement ; mais l’accueil de cette délégation imposait ce « transfert de nos technologies ».
 
Une journée de travail et de dialogue très intense

La journée s’est déroulée en quatre temps : matinée consacrée à la petite enfance essentiellement, repas au FME (internat), visite des locaux de Fontenay, FME, EMA (crèche/halte-garderie) et appartement du SAFA (Service d’Accueil de Familles en Appartement), après-midi sur une double thématique éducative et ressources humaines.

Quatre éducatrices de jeunes enfants des MAPE ont participé à la première partie : Cécilia de BOISROLIN et Valérie CELESTINE du SIME (internat à Antony), Laurence COURTIN (accueil en appartement à Antony), Aurore GILLARD (accueil en appartement à Fontenay), ainsi que Valérie BERTRAND responsable de l’EMA (crèche/halte garderie à Fontenay-aux-Roses) et Jeanne WERNER, chef de service du FME (internat à Fontenay-aux-Roses). Nous avons échangé à partir de leurs questionnements sur le fonctionnement des crèches internes, les liens entre ces crèches et les internats ou l’accueil en appartement, le travail spécifiques des assistantes maternelles et leur intégration dans le projet global.

La mission d’EJE dans ses différentes acceptions aux MAPE (internat, crèche, accueil en appartement) a constitué un sujet de questionnements puisque dans la configuration du foyer maternel OASIS (moniteur-éducateur, éducateur spécialisé et auxiliaire de puériculture), aucun poste d’EJE n’a pu être budgété. Aux MAPE, 12 postes d’EJE sont actuellement pourvus.

Les résidentes du foyer savent recevoir
Le repas avait été préparé par plusieurs jeunes femmes de l’internat de Fontenay-aux-Roses et Fatiha RIBEIRO DA FONSECA, maîtresse de maison. Le bon accueil que la délégation a reçu supposait que les jeunes femmes aient été partie prenante de l’évènement, partagent le moment en tant qu’hôtes. L’équipe éducative est bien sûr pour quelque chose dans cette réussite attestant d’une capacité à recevoir, à faire entrer le dehors dans le dedans, ce qui paradoxalement démontre une capacité à sortir de l’entre soi ou de l’entre nous.
Nos invités martiniquais ont particulièrement apprécié l’accueil chaleureux et très souriant ainsi que les échanges avec les jeunes femmes autour de la table. Ils les ont remercié non moins chaleureusement ainsi que les professionnels qui s’étaient mobilisés.
 
Visite des locaux et poursuite des échanges
La visite des locaux de Fontenay dont la qualité les a impressionnés leur a fait dire qu'un prochain objectif pourrait être d’en trouver d’autres que ceux dont ils disposent actuellement.

Leurs moyens matériels sont en effet moins confortables que ceux dont nous disposons. Cette évidence nous est rappelée et cela n’est pas inutile, même si des améliorations dans nos locaux sont souhaitables ici (Fontenay-aux-Roses) et nécessaires là (Antony et Colombes).

Dans la dernière séquence de travail, nous avons abordé d’autres thématiques : accompagnement éducatif en appartement, participation et aide financières, ressources humaines. Sophie DUFLO et Isabelle MENARD éducatrices spécialisées (accueil en appartement à Colombes et à Fontenay-aux-Roses ainsi que Jeanne WERNER participaient à ce temps de travail.

Mme DONZENAC nous a remerciés pour la disponibilité et la participation dynamique des salariés des MAPE et bien sûr, nous sommes invités à participer à la restitution de leur voyage programmée dans quelques semaines en Martinique… Mais à défaut d’un déplacement très hypothétique, des liens seront probablement maintenus pour poursuivre cette conversation.

Les éducateurs et autres professionnels des MAPE ont été amenés à présenter leur travail, exercice de clarification aussi utile pour celui qui entend et pour celui qui formule. Ils ont tous été  très intéressés par cette rencontre tout à fait stimulante.

Et c'est nous qui remercions nos visiteurs d'être venus jusqu'à nous, très heureux d'avoir pu les accueillir.

 

Thierry SIMON, directeur