Accueil

Séjour éducatif en camping sur l’Ile Bréhat

Retour
 
Séjour éducatif en camping sur l’Ile Bréhat

 
  
Rien de particulier dans la demande des éducateurs d’organiser un séjour avec les jeunes du Vieux Logis pour l’été 2013… Régulièrement, des transferts ont lieu en bungalow, gite, auberge de jeunesse. Mais cette fois, le projet est d’aller en camping ! Sous toile de tente et au camping municipal de Bréhat, qui est loin d’être de tout confort !Rien de particulier dans la demande des éducateurs d’organiser un séjour avec les jeunes du Vieux Logis pour l’été 2013… Régulièrement, des transferts ont lieu en bungalow, gite, auberge de jeunesse. Mais cette fois, le projet est d’aller en camping ! Sous toile de tente et au camping municipal de Bréhat, qui est loin d’être de tout confort !
 
Le projet est écrit par les éducateurs, le programme est attractif : visites des 7 îles sur un voilier traditionnel, un langoustier « le Sant C’hireg » dont Denis Le Bras est le capitaine, des balades à pied et en vélo, du kayak de mer, de la voile, le festival des Hortensias de Perros-Guirec… Nombreux jeunes sont partants pour cette aventure mais il n’y a que 12 places. Dès le mois de mars, les trois éducateurs « accompagnateurs » se chargent de constituer le groupe, d’apprendre aux jeunes à nager, de réunir le matériel…
 
 
 
Je prends le relais des éducateurs pour l’organisation générale (budget, réservation…). Mille détails techniques sont à régler et le camping est fermé pendant l’hiver, c’est donc avec la mairie de Bréhat que je corresponds et avec la personne des services généraux, un breton bien bourru peu enclin à nous faciliter la tâche ! Au fil de nos échanges, mes inquiétudes augmentent… Pas de gaz sur l’île, pas de possibilité de mettre une grande tente, ni d’avoir une grande table ou des chaises, pas de livraison de matériels avant le début du séjour, pas d’électricité dans les sanitaires, pas de possibilité de recharger les téléphones portables, « même un seul, le téléphone du service ? « NAN » !
 
 
 

A toutes mes questions, une seule réponse : NAN !